Frans Floris

Une étude de tête de Frans Floris illustre enfin l’importance de cet influent maître du 16e siècle pour Rubens et l’école de peinture anversoise.

Ce tableau n’est pas un portrait mais une étude préliminaire en vue d’un tableau. De telles têtes de caractère ou ‘trognes’ s’étaient répandues d’Italie au seizième siècle et devinrent à terme une pratique courante dans les ateliers de Rubens et Antoine van Dyck.